retour

Achat d’entreprise

Plusieurs personnes réalisent leur fantasme d’entrepreneur (ou plutôt d’être propriétaire) via l’achat d’une entreprise déjà existante. Les PME naissent souvent d’un besoin identifié par un entrepreneur connaissant le secteur d’activité ou ayant les connaissances techniques requises pour répondre à ce dernier. Par la suite, la fibre entrepreneuriale prend le dessus et, combinée à quelques bonnes décisions l’entreprise est lancée. Certaines entreprises prennent plusieurs années à prendre leur envol et d’autres connaissent une croissance fulgurante. N’empêche qu’au niveau PME l’apprentissage de l’entrepreneur se fait tout au long de l’existence et son jugement et sa prise de décision quotidienne en bénéficient grandement. Les futurs acquéreurs devront faire attention de ne pas faire l’acquisition d’une entreprise pour laquelle ils ne possèdent aucune expérience. Bref, ne pas négliger les années qui ont fait de l’actuel propriétaire un bon entrepreneur.

Les acheteurs devront faire attention de se positionner selon deux grandes catégories : les acheteurs non impliqués dans la gestion quotidienne (partenaires silencieux) et ceux directement impliqués dans les opérations. Et c’est la qu’il est très important de bien se définir avant de faire une acquisition. Les gens ont tendance à ne pas bien cerner la différence entre être gestionnaire et entrepreneur. Il faut bien analyser son profil avant de faire une acquisition, un bon gestionnaire sera meilleur pour exploiter une PME en phase de croissance, qu’une en démarrage par exemple.

Outre les facteurs qualitatifs une acquisition réussie passera aussi par une analyse pertinente des données financières et une bonne vérification diligente. Cette étape permettra de s’assurer que les éléments financiers présentés correspondent à la réalité et que le prix payé correspond au juste prix.

nicolas foucault
nicolas foucault associé, cpa auditeur, ca