retour

Quand rénovation écologique rime avec crédit d’impôt.

Depuis quelques années déjà, le Gouvernement du Québec multiplie les sorties publiques afin de favoriser le développement d’une économie verte avec comme objectif de ralentir la détérioration de notre environnement.

Pour y parvenir, on juge qu’il est impératif de modifier les habitudes de consommation des québécois. Ce changement passe définitivement par le secteur de la construction qui génère 14% du PIB du Québec (2012).

Donc, pour promouvoir la réalisation progressive de cet objectif, le gouvernement Marois a annoncé un nouveau crédit d’impôt. Celui-ci, connu sous le nom d’ÉcoRénov est entré en vigueur le 8 octobre dernier et prendra fin le 1er novembre 2014. Il s’agit du crédit d’impôt le plus généreux en matière d’économie verte jamais offert aux particuliers québécois. En effet, vous pourriez bénéficier d’un maximum de 10 000$ de crédit d’impôts pour des dépenses admissibles sur votre résidence de 52 500$.

Pour bien illustrer les choses, le 1er 2500 $ de dépenses est exclu du calcul et chaque dollar supplémentaire investi en rénovation écologique est subventionné de 20% (le crédit) par le gouvernement du Québec jusqu’au plafond de 10 000$ établi.

De plus, chacune de vos résidences est admissible à ce crédit! Par exemple, vous pourriez entreprendre des travaux de rénovation avec des dépenses admissibles de 52 500$ sur votre chalet et investir un 52 500$ additionnel sur votre maison pour bénéficier de 20 000$ de crédit sur votre déclaration d’impôts de 2013 ou 2014.

Petite spécification : le crédit n’est pas rétroactif ; c’est-à-dire que si vous avez entrepris ce type de rénovation par le passé, avant la mise en place du programme le 8 octobre 2013, il est malheureusement impossible d’inclure ces dépenses dans vos déclarations de revenus futures.

Pour plus d’information sur toutes les dépenses admissibles à ÉcoRénov, vous pouvez visiter le lien suivant : http://www.finances.gouv.qc.ca/documents/bulletins/fr/BULFR_2013-10-f-b.pdf

Finalement, un programme connexe a été bonifié du même souffle par le gouvernement provincial. En effet, le crédit d’impôt pour les rénovations écoénergétiques, le Rénoclimat, vous permet désormais de réclamer un crédit d’impôt d’un maximum de 1275$ pour ceux et celles qui remplaceront leur systèmes de chauffage fonctionnant à l’énergie fossiles par un système de source énergétique renouvelable. Pour plus d’information je vous invite à consulter l’adresse suivante :

http://efficaciteenergetique.mrn.gouv.qc.ca/mon-habitation/renoclimat/

21 février 2014

vincent langlois-desnoyers
vincent langlois-desnoyers responsable de dossiers, cpa auditeur, ca